Comment mettre en place une stratégie de croissance ?

Ce que vous devez faire pour mettre en place une stratégie de croissance !

Diriger une entreprise, fixer des objectifs, définir son cœur de cible, mettre en place les bons plan d’action, choisir les bons canaux, mesurer les performances, suivre les tendances, rester agile, maintenir une veille permanente du marché, garder l’œil sur les concurrents, s’armer des bons outils et prendre les bonnes décisions au bon moment tout en maîtrisant son budget.

Cette introduction est bien la preuve qu’il ne suffit pas de connaître les bonnes pratiques pour affirmer être dans une dynamique de croissance.

Savoir quoi faire c’est bien, savoir comment le faire c’est beaucoup plus pertinent.

Je vais essayer de simplifier cet objectif et pour cela rendons-le SMART!

Divisons l’objectif en sous-objectifs atteignables.

En 4 sous objectifs pour être plus précis.

1) Se faire connaître par son audience cible

2) Acquérir de nouveaux clients

3) Renforcer sa marque

4) Optimiser ses coûts et ses performances

Ces objectifs sont simples à décrire et leur utilité facile à comprendre. La complexité sera de créer une boucle, un roulement, une routine qui tourne quotidiennement autour de ces 4 objectifs.

Essayons d’en donner les grandes lignes.

1) Se faire connaître par son audience cible

Pour exprimer l’importance de la communication, nous pouvons reprendre la citation très connue qui dit « Le savoir-faire sans le faire savoir ne vaut rien », c’est vrai mais pas assez parlant.

J’ai mieux à vous donner! Plus impactant!

« Vous faites sûrement un meilleur hamburger que les Mc Donald, mais ils en vendront toujours plus que vous »

Cette expression exprime la réalité du marché. La réalité qui nous rappelle que la communication est parfois bien plus importante que la qualité de notre travail.

Conseil pratique:

Lancez régulièrement des campagnes de notoriété sur les réseaux sociaux. C’est simple à faire, pas très cher et assez efficace. Soyez présent sur LinkedIn et participez aux débats, interagissez, montrez votre présence sur le marché.

2) Acquérir de nouveaux clients

L’acquisition client, le service de toutes les peurs, les craintes, les insomnies nocturnes!

Prospection ? Argumentation ? Négociation ? Transformation? Conclusion ?

Autant de rimes en “ion” qui peuvent rimer également avec complication!

Pas de panique! Ce service devrait être votre activité privilégiée!

C’est drôle, c’est fun, c’est challengeant! Quoi de plus efficace que l’argumentation commerciale pour se remettre en question et rectifier son offre! Ce service vous oblige à rester compétitif, proche de la demande et claire dans votre valeur ajoutée.

Conseil pratique:

Prenez le temps de créer de bonnes bases de données ultra qualifiées et riches d’informations sur vos prospects. Exploiter ces bases minutieusement en utilisant 3 canaux principaux. Le mailing, le réseau LinkedIn et la relance téléphonique.

C’est un super trio gagnant.

Mettez en avant la problématique de votre prospect en lui disant brièvement que vous avez une solution à lui apporter et que vous souhaitez lui prendre quelques minutes de son temps. L’objectif n’est pas de vendre, l’objectif est d’avoir des argumentations commerciales.

Faites simple, faites court, faites bref.

3) Renforcer sa marque

Est-ce que vous, en tant que personne, vous êtes à vendre ? Et vos équipes ? Et vos clients? Non ? Votre marque, oui!

Votre marque a un coût, une valeur et vous vous devez de la renforcer! Sa valeur lui donne de la force, sa force lui donne de l’impact sur votre audience, l’impact crée de l’engagement et de la crédibilité. Une marque forte renforce la fidélisation, facilite l’acquisition et augmente significativement la pérennité de votre entreprise.

Conseil pratique:

Publiez des études de cas clients, mettez en avant votre expertise et votre apport. Communiquez sur les valeurs de votre entreprise et partagez vos ambitions et votre vision de l’avenir.

4) Optimiser les coûts et les performances

2021 : trop de conseils, trop de réseaux, trop de canaux, trop d’outils, trop d’objectifs, trop d’options, trop de distractions, trop de dépenses d’argent inutiles.

Les sollicitations externes peuvent parfois nous faire dévier de l’objectif et nous faire changer nos priorités.

D’où l’intérêt de bien fixer les objectifs, de bien détailler le plan d’action et de s’y tenir.

Conseil pratique:

Prenez des décisions en équipe et prenez le temps de réfléchir longuement à un acte d’achat.

Posez vous les bonnes questions et soyez certains qu’un autre investissement n’est pas plus prioritaire.

L’argent est précieux, investissez dans des outils qui vous facilitent le quotidien, qui vous font gagner du temps et vous aident à rester focus sur votre cœur de métier.

Dépensez dans la data ! Plus vous avez d’informations, de chiffres, d’analyses, plus vos prises de décisions seront simples, réfléchies, objectives et surtout bonnes.

 

Conclusion:

L’objectif de mettre en place une stratégie de croissance peut être divisé en 4 sous-objectifs complémentaires.

Il en existe bien évidemment des dizaines d’autres, ils viendront naturellement par la suite et vous devrez les gérer et les prioriser.

Si vous pensez avoir besoin d’aide dans ce travail de mise en place d’une stratégie de croissance, nous avons au sein du Groupe Elan une armée de conseillers experts.

Ils sauront vous conseiller, vous orienter, vous écouter et vous élancer dans une stratégie de croissance performante adaptée à vos ambitions et objectifs.



Retrouvez-moi sur LinkedIn pour échanger sur le sujet !