Du B to H au H to H

B to B, B to C, B to H et maintenant H to H… Tant d’expressions utilisées au quotidien dans une stratégie qu’elle soit commerciale ou digitale. Quoi que vous fassiez, lorsque vous mettez en place votre stratégie de communication ou de conversion, vous utiliserez forcément ces termes. Mais qu’est-ce que cela signifie ? Pourquoi nous allons de plus en plus vers une utilisation du terme H to H ? Explications.

Évolution du terme

Le B to B (Business to Business), le B to C (Business to Customer) et le B to H (Business to Human) sont des termes courants qui permettent de savoir d’emblée le ciblage d’une entreprise. Or, depuis peu, le H to H (Human to Human) prend de l’ampleur à grande échelle. Il est évident que le monde évolue, les techniques et les canaux d’acquisition aussi.

Le besoin du consommateur tend à laisser place au besoin de se sentir traité comme un humain. Il ne veut plus être vu comme un maillon d’une chaîne de distribution. Le client doit être séduit personnellement à travers des interactions directes. Les messages génériques n’ont plus aucune incidence et ne fonctionnent plus. De ce fait, il est important de remettre en question les stratégies efficaces il y a encore peu de temps pour un nouveau moyen de communication directe.

Mais comment s’y prendre ?

La base d’une bonne stratégie requiert une analyse approfondie de sa cible et de son marché. Autrement dit, avec l’avancée flagrante des nouvelles technologies, il va de soi que récolter des données sur les différentes activités des internautes est devenu un jeu d’enfants. Désormais, il n’y a plus aucun secret concernant les besoins, les désirs et les attentes de nos prospects. Cette meilleure maîtrise de l’information permet aujourd’hui à l’entreprise d’adapter son message publicitaire. L’ensemble de sa stratégie marketing, s’adresse beaucoup plus à l’humain qu’au consommateur. Par conséquent, le B to H est né.

D’ailleurs, ce n’est pas uniquement la stratégie de communication qui a changé. Le design ainsi que le développement du site internet ont également beaucoup évolué avec cette nouvelle vision du marketing. Et ainsi, ils influencent directement la stratégie digitale de l’entreprise. Aujourd’hui, ce qui importe, c’est le ressenti, ce sont les émotions avant tout. Si vous n’êtes pas en mesure de toucher émotionnellement vos prospects, n’espérez pas en obtenir de l’engagement. L’objectif aujourd’hui n’est plus de créer le désir d’achat. Il s’agit plutôt de créer une relation humaine avec vos prospects.

Du B to H au H to H

De nos jours, tout ciblage marketing doit se faire dans le but de renforcer la proximité à travers un contenu unique et de qualité. Pour cela, il suffit de se concentrer sur la manière de faire passer un message avant même de penser au message à faire passer. En fonction de comment il sera reçu et perçu, alors le funnel de conversion fonctionnera. Désormais, une marque s’adresse à l’humain qui est derrière son ordinateur ou son téléphone et non plus au consommateur.

Face à ce changement radical, nous allons doucement dire au revoir aux méthodes classiques centrées sur le produit ou le service. Pour ne laisser place, finalement, qu’à l’humain en quête d’informations. En effet, même la méthode du B to H tend à devenir une stratégie Human to Human. Dorénavant, ce n’est plus une entreprise qui va s’adresser à une personne mais un collaborateur qui va s’adresser à une autre personne directement. Cela se traduit par un échange de mails personnalisés, ou bien par messagerie instantanée ou de manière traditionnelle par téléphone. Le lien est alors créé de manière personnelle et le prospect se sent alors écouté, compris et valorisé dans sa recherche de l’information idéale.

 

Au sein du Groupe ELAN, nous avons mis en place un ambassadeur de notre marque pour chacun de nos clients. L’humain est placé en avant à travers une collaboration directe H to H depuis les prémices du groupe et c’est ce qui fait notre valeur. Prendre contact avec un conseiller pour la mise en place de votre stratégie H to H.

 

Retrouvez plus d’articles sur notre page LinkedIn.

B to H